Danse Classique Académique

Danse
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ISADORA DUNCAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chantal
Le Professeur
Le Professeur


Age : 61
Pays ou ville : Oujda - Maroc
Date d'inscription : 16/07/2006

MessageSujet: ISADORA DUNCAN   Jeu 7 Oct 2010 - 16:48

Dans le monde de la danse, Isadora Duncan agit immédiatement dans l'imaginaire comme une femme extraordinaire, une femme de roman qui bouleversa le langage classique de la danse pour inventer une nouvelle grammaire du geste.

Née en 1878 à San Francisco d'une famille d'un banquier ruiné d'origine irlandaise . Dans les années 1880, Isadora Duncan déménage à Oakland, apprend la musique puis donne à son tour des cours. Après une expérience au sein d'une compagnie new-yorkaise, la jeune femme décide de tenter sa chance en Europe, d'abord à Londres puis à Paris (1900).


Très vite, elle rencontre le succès (1903-04) grâce à son style libre et donc très singulier. Cette liberté, elle l'a choisie d'abord en dansant pieds-nus tout en abandonnant le tutu pour des voiles laissant parfois transparaître sa nudité. Son inspiration première est l'Antiquité grecque, elle recherche dans un retour, aux apparences classiques, un supplément de liberté qui côtoie le plus souvent une certaine improvisation. Aussi, les gestes inspirés du passé et les tuniques vaporeuses jettent les fondements de la danse moderne libérée des règles académiques.


Sa vie est sans conteste un roman, un roman noir puisque son existence sera ponctuée de drames : sa fille Deidre (dont le père est le metteur en scène Edward Gordon Craig) et son fils Patrick (dont le père est l'inventeur de la machine à coudre Partis Singer) se noient dans la Seine lors d'un accident de voiture en 1913. Après Londres et Paris, elle part par conviction politique en URSS vivre avec le poète Serguei Essenine. De retour, à Paris elle poursuit sa vie de romance jusqu'en 1927, où Isadora trouve la mort également dans un accident de voiture étranglée par son écharpe qui s'étaient enroulée dans une roue de sa décapotable.

Une muse pour de nombreux artistes: cette liberté tant dans son art que dans sa vie privée inspira de nombreux artistes qui la représentèrent comme Grandjouan, Dunoyer, John Sloan, Walkowitz, José Clara , et Antoine Bourdelle etc....




_________________
L'art, c'est la plus sublime mission de l'homme, puisque c'est l'exercice de la pensée qui cherche à comprendre le monde et à le faire comprendre.
(Auguste Rodin)
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/danseetoiles
L\'Affreux Jojo
Elève très active
Elève très active
avatar

Age : 18
Pays ou ville : France
Date d'inscription : 19/03/2009

MessageSujet: Re: ISADORA DUNCAN   Mar 26 Oct 2010 - 17:09

j'ai lu un livre sur la danse et on y parle de Isadora Duncan . mais je trouve pas tres beau de danser pieds nus et en plus, je ne la trouve pas super belle (un peu grosse meme) Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Chantal
Le Professeur
Le Professeur


Age : 61
Pays ou ville : Oujda - Maroc
Date d'inscription : 16/07/2006

MessageSujet: Re: ISADORA DUNCAN   Lun 1 Nov 2010 - 16:14

Bien sûr, L'Affreux, mais les "canons" de la beauté de son époque étaient différents de ceux d'aujourd'hui !!!
Aujourd'hui, on veut de la minceur, de la finesse ... ! Qui à raison, qui à tort ? Rolling Eyes

_________________
L'art, c'est la plus sublime mission de l'homme, puisque c'est l'exercice de la pensée qui cherche à comprendre le monde et à le faire comprendre.
(Auguste Rodin)
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/danseetoiles
L\'Affreux Jojo
Elève très active
Elève très active
avatar

Age : 18
Pays ou ville : France
Date d'inscription : 19/03/2009

MessageSujet: Re: ISADORA DUNCAN   Mar 15 Fév 2011 - 14:28

oui mais c 'est quand meme plus beau de voir des danseurs muscles et des danseuses tres fines elles ont plus de grace enfin il me semble Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Chantal
Le Professeur
Le Professeur


Age : 61
Pays ou ville : Oujda - Maroc
Date d'inscription : 16/07/2006

MessageSujet: Re: ISADORA DUNCAN   Mer 16 Fév 2011 - 15:25

Oui, c'est aussi mon avis ! Sans tomber dans la maigreur pour les filles !

_________________
L'art, c'est la plus sublime mission de l'homme, puisque c'est l'exercice de la pensée qui cherche à comprendre le monde et à le faire comprendre.
(Auguste Rodin)
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/danseetoiles
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ISADORA DUNCAN   

Revenir en haut Aller en bas
 
ISADORA DUNCAN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Danse Classique Académique :: Discussions Générales :: Portraits-
Sauter vers: