Danse Classique Académique

Danse
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une pionnière de la danse classique s’est éteinte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chantal
Le Professeur
Le Professeur


Age : 61
Pays ou ville : Oujda - Maroc
Date d'inscription : 16/07/2006

MessageSujet: Une pionnière de la danse classique s’est éteinte   Mar 18 Mar 2014 - 15:16

Une pionnière de la danse classique s’est éteinte


Il y a deux ans la scène artistique a perdu l’une des premières danseuses et professeurs à avoir introduit la danse classique au Maroc. Zoom sur le parcours d’une artiste hors pair

Madame Raselli Del Camby s’est éteinte, dimanche 29 avril dernier à Aix-en-Provence (France) à l’âge de 85 ans, laissant derrière elle une carrière des plus brillantes.
Car, en parallèle de son École de danse classique à Rabat, cette célèbre professeur de danse a eu l’honneur d’enseigner son art à LL.AA.RR. les Princesses de 1974 à 1999, sous la Bienveillance de Feu
S.M. Hassan II.

Elle a aussi exercé, pendant plusieurs années, au Collège Royal, dirigé par l’homme de lettres, Abdeljalil Lahjomri.

«Cette dame est l’une des premières danseuses et professeurs à avoir introduit la danse classique au Maroc.
Elle a enseigné, pendant plusieurs années, au Collège Royal, en parallèle de son atelier où elle a formé beaucoup de personnes de plusieurs générations. C’était une dame très exigeante, je dirais même une artisane de la danse plus qu’une artiste. Elle se basait plus sur la technicité que sur la sensibilité artistique.

Elle considérait cette méthode comme principal fondement de la danse. Certaines filles n’arrivaient pas à suivre le pas avec elle, tellement ses cours étaient très exigeants et demandaient beaucoup d’effort et de concentration.

Elle organisait un spectacle de danse pour chaque fin d’année scolaire où elle faisait travailler dur ses élèves. Madame Raselli Del Camby a quitté le Collège Royal il y a une bonne quinzaine d’années pour se consacrer à son mari, très malade en ce temps. Elle fut remplacée par d’autres professeurs qui ont apporté un nouveau souffle à cette discipline, car Mme Camby incarnait l’ancienne école de la danse classique», souligne Abdeljalil Lahjomri, directeur du Collège Royal.
Première danseuse de l’Opéra de Nice et de Clermont-Ferrand, maîtresse de ballet, professeur de l’Opéra et de l’Université de Clermont-Ferrand, Raselli Del Camby est diplômée de l’Association française des maîtres de danse classique de Paris.

Elle s’installe, définitivement, à Rabat, afin d’y enseigner son art dans son école du quartier de la Tour Hassan, ouverte de 1961 à 2004.
Plus de 200 élèves furent formés chaque année par cette grande dame de la danse qui a contribué, à travers son art et ses activités de fin d’année, à la vie culturelle marocaine. Le public r’bati se rappelle, sans aucun doute, les grandes soirées de gala qu’elle organisait, au Théâtre national Mohammed V, pour clôturer la saison artistique.

Aussi, il n’oubliera pas de sitôt la poésie de ses chorégraphies, les tutus d’un blanc immaculé et costumes traditionnels, où rubans et fleurs n’avaient de cesse de nourrir le romantisme qu’elle chérissait tant. Mais, même si ce son des pointes s’est tu, son souvenir et sa gaité resteront à jamais gravés dans les mémoires de tous ceux qui ont eu le plaisir d’admirer ses spectacles de danse classique.

_________________
L'art, c'est la plus sublime mission de l'homme, puisque c'est l'exercice de la pensée qui cherche à comprendre le monde et à le faire comprendre.
(Auguste Rodin)
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/danseetoiles
 
Une pionnière de la danse classique s’est éteinte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Danse Classique Académique :: Discussions Générales :: Actualités et Anecdotes-
Sauter vers: